Afrikinfomedias
Afrikinfomedias est un groupe de médias ( Radio et TV) basée en Guinée à vocation panafricaine.

Sierra-Leone : le candidat Maada Bio milite pour une élection sans violence

Dernier jour de campagne à Freetown avant les élections générales du 24 juin.

Devant ses partisans rassemblés à Lumley Beach dans la capitale, le candidat à sa propre succession Julius Maada Bio, a appelé à une élection sans violence dans un contexte politique très tendu. Le SLPP, le parti au pouvoir et l’APC, le principal parti d’opposition se sont accusés mutuellement d’agressions.

« Je veux lancer un appel à tout le monde : nous voulons des élections pacifiques. Pas de violence. Vous avez votre carte, ce jour-là, allez voter »a-t-il dit.

Les partisans du président sortant saluent son bilan et vantent certaines de ses mesures comme l’abolition de la peine de mort ou une loi sur l’égalité des sexes, un quart du budget consacré à l’éducation.

Dans la capitale Freetown, son visage orne les panneaux publicitaires pour annoncer la distribution gratuite de serviettes hygiéniques aux élèves. Il a aussi pris des mesures pour que les enfants vulnérables, y compris les jeunes filles enceintes, poursuivent leurs études.

 »Nous voulons avoir l’électricité, bien sûr qu’il y travaille. C’est vrai ? Il y travaille. Nous voulons de l’eau de bonne qualité. Bien sûr, il s’en occupe. Il y a des endroits où il n’y a pas de courant, pas d’électricité, mais maintenant, depuis qu’il est au pouvoir, nous avons ces choses, nous avons plus d’opportunités  » explique un partisan.

En revanche, ses détracteurs dénoncent un rétrécissement de l’espace civique depuis 2018, un recours excessif à la force et l’instrumentalisation de la justice contre ses opposants phares. Le pays a perdu 28 places dans le classement mondial de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières pour 2023. Son principal opposant, Samura Kamara, est jugé pour corruption, dans une affaire qui a été rouverte juste après sa désignation comme candidat à la présidentielle.

Ancien militaire

Julius Maada Bio est originaire du sud, un bastion du Parti du peuple de la Sierra Leone (SLPP) qu’il dirige aujourd’hui. Son père, un chef local, est mort lorsqu’il avait quatre ans et il a été élevé par une mère analphabète, qui lui a inculqué selon lui le respect des femmes.

En 1992, il a participé à un coup d’État avec un groupe dont le chef, Valentine Strasser, est devenu le plus jeune chef d’État du monde à l’âge de 25 ans. Bio a été chef d’état-major de la défense et adjoint de Strasser avant de le renverser en 1996 et de prendre brièvement la tête de l’État.

Il a accepté de se retirer trois mois plus tard pour laisser la place à un dirigeant civil élu et s’est excusé par la suite pour son rôle dans la junte. M. Bio a pris sa retraite de l’armée et est allé étudier aux États-Unis.

Comments are closed.